La mondialisation au filtre des traductions

Show simple item record

dc.contributor.author CALVET, Louis-Jean en_US
dc.date.accessioned 2009-04-10T09:37:22Z
dc.date.available 2009-04-10T09:37:22Z
dc.date.issued 2007 en_US
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/2042/24127
dc.description.abstract En partant du « modèle gravitationnel » et de l'analyse des flux de traductions pour décrire le versant linguistique de la mondialisation on voit apparaître un « marché aux langues » sur lequel certaines sont très cotées et d'autres dévaluées. Des études de cas (la science en arabe, le chinois langue source et langue cible) nous permettent de mieux cerner ce marché linguistique. Et une évolution récente dans la nomination des langues sources semble témoigner d'une tendance à l'éclatement des langues supercentrales, à leur dialectalisation. fr
dc.format.extent 14545 bytes
dc.format.mimetype application/pdf
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher CNRS Editions, Paris (FRA) en_US
dc.rights http://irevues.inist.fr/utilisation en_US
dc.source Hermès (Paris.1988) [ISSN 0767-9513], 2007, N° 49; pp. 45-57, 239 [14 p.] en_US
dc.title La mondialisation au filtre des traductions fr
dc.title.alternative Globalization through the filter of translation en
dc.type Article en_US
dc.identifier.doi 10.4267/2042/24127


Files in this item

PDF HERMES_2007_49_45.pdf 267.1Kb

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record





Advanced Search