Italie : Consensus émotionnel et maintien des antagonismes critiques

Show full item record

Files in this item

PDF HERMES_2006_46_125.pdf 115.4Kb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/24065
DOI https://doi.org/10.4267/2042/24065
Title Italie : Consensus émotionnel et maintien des antagonismes critiques
Author CIULA, Simonetta
Abstract La presse italienne a suivi de très près l'agonie et la mort du pape Jean-Paul II. Il s'agit certainement de l'événement le plus médiatisé depuis les attentats terroristes du 11 septembre 2001. Les quatre titres italiens, malgré leur positionnement politique différent, analysent l'événement avec le même degré de dramatisation et d'intensité. Ils proposent un récit fortement sentimental à travers le recours à un langage émotionnel, à des images touchantes ou, encore, à une mise en page spécifique. Les thèmes qui reviennent le plus souvent font appel au caractère et au charisme de Jean-Paul II, à son recours aux médias dans le but de véhiculer le message chrétien. Son rapport avec les jeunes est également un des sujets privilégiés par la presse italienne, pour cela son Pontificat est qualifié de révolutionnaire. Si les quatre quotidiens italiens étudiés proposent une analyse similaire, à travers leur récit d'un « événement d'émotion planétaire », des différences persistent. S'adressant à un public spécifique, chaque titre emploie son propre langage, il renvoie à des références précises et touche des sensibilités diverses. Malgré une uniformisation substantielle, le clivage droite-gauche semble persister.
Subject Jean-Paul II; Imagerie religieuse; Mort; Clivage politique; Globalisation; Emotion; Evénement; Presse; Italie; Religious imagery; Death; Political Cleavage; Globalization; Emotions; Event; Press; Italy
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 2006

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search