L'Afrique, les langues et la société de la connaissance : Fractures dans la société de la connaissance

Show full item record

Files in this item

PDF HERMES_2006_45_165.pdf 177.8Kb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/24047
DOI https://doi.org/10.4267/2042/24047
Title L'Afrique, les langues et la société de la connaissance : Fractures dans la société de la connaissance
Author ABOLOU, Camille Roger
Abstract L'intérêt des sciences humaines pour les rapports entre TIC, langues et savoirs n'est pas nouveau. Cependant l'intelligibilité d'une construction épistémologique des relations reste un domaine en friche dans le contexte de la mondialisation. Le présent article essaie de s'en prendre à ce vide épistémologique en interrogeant particulièrement les enjeux des langues africaines dans le travail de structuration et de dissémination du savoir global et des savoirs locaux. Ces savoirs, chacun à sa manière, tentent de se construire un statut nouveau en s'insérant dans les divers marchés de la connaissance. Pour cela, ils tirent profit du renouvellement des thématiques occidentales vis-à-vis des consommateurs africains d'information scientifique. En conséquence, des politiques de productivité et de circularité des savoirs s'érigent dans des stratégies d'uniformisation épistémologique. Parallèlement, la mode de la «diversité linguistique et culturelle», censée protéger les langues et savoirs locaux, risque de les transformer en de simples objets ethnographiques.
Subject Intégration lexicale; Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC); Langue africaine; Méthodologie; Théorie; Epistémologie; Savoir; Afrique; Mondialisation; Methodology; Theory; Epistemology; Knowledge; Africa; Globalization
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 2006

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search