À l'heure de la société mondialisée du savoir, peut-on supprimer les enseignants ? : Fractures dans la société de la connaissance

Show full item record

Files in this item

PDF HERMES_2006_45_91.pdf 171.3Kb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/24038
DOI https://doi.org/10.4267/2042/24038
Title À l'heure de la société mondialisée du savoir, peut-on supprimer les enseignants ? : Fractures dans la société de la connaissance
Author WALLET, Jacques
Abstract La question à laquelle nous tentons de répondre doit être abordée de différentes façons : elle est récurrente dans l'histoire des technologies pour l'éducation ; elle peut être pensée à l'échelle mondiale, particulièrement pour ce qui est des pays en développement ; elle concerne à la fois les sciences de l'éducation, les sciences de la communication, l'économie et les institutions. Nous évoquons d'abord les établissements scolaires sous l'angle de l'histoire des technologies pour l'éducation et des discours sur «la fin des enseignants». Dans une deuxième partie, nous analysons les effets du e-learning sur les établissements universitaires et leurs enseignants. Enfin, nous nous interrogeons sur l'absence de réflexion concernant le rôle des enseignants dans les projets TICE mis en place dans les pays en développement.
Subject Télé-apprentissage; Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC); Université; Science de l'éducation; Pays en voie de développement; Education; Technologie; Enseignant; University; Science of education; Developing Countries; Education; Technology; Teacher
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 2006

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search