Économie de l'immatériel : Abondance, exclusion et biens communs : Fractures dans la société de la connaissance

Show full item record

Files in this item

PDF HERMES_2006_45_51.pdf 217.6Kb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/24034
DOI https://doi.org/10.4267/2042/24034
Title Économie de l'immatériel : Abondance, exclusion et biens communs : Fractures dans la société de la connaissance
Author LE CROSNIER, Hervé
Abstract La «société de la connaissance» concerne l'ensemble des secteurs productifs. Elle induit une réorganisation des entreprises, qui a des conséquences sur la définition du travail et sur l'établissement de la valeur des firmes. Les enjeux de transfert de connaissances pour le développement sont devenus critiques, comme le montre l'exemple des médicaments. Dans cette situation, une stratégie de verrouillage, par la construction de nouvelles enclosures dans le domaine immatériel est en chantier dans l'ensemble des pays développés. En contrepoint, les nouveaux mouvements sociaux du numérique visent à étendre le domaine public et à construire les biens communs de l'information. Ces mouvements se rapprochent des pays en développement et permettent de définir un nouvel équilibre économique et géopolitique mondial. Deux questions peuvent nous servir de boussole pour inventer les nouvelles formes d'organisation publique de l'ére informationnelle: le critère de l'accès au savoir pour tous et celui de la défense de la vie privée.
Subject Vie privée; Savoir; Accès; Information; Médicament; Développement; Transfert des connaissances; Entreprise; Privacy; Knowledge; Access; Information; Medications; Development; Knowledge transfer; Enterprise
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 2006

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search