Modèles et modélisation dans les séquences de travaux pratiques sur le haut-parleur en classe de seconde

Show full item record

Files in this item

PDF DIDASKALIA_1997_11_39.pdf 1.823Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/23843  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/23843
Title: Modèles et modélisation dans les séquences de travaux pratiques sur le haut-parleur en classe de seconde
Author: LUC, Claude; DUREY, Alain
Abstract: Cet article traite de l'analyse de neuf séquences de travaux pratiques de 90 minutes réalisées dans des classes de seconde de lycée. Les neuf classes et leurs professeurs sont différents. Le thème, imposé par le programme, est identique : le haut-parleur comme objet technique et son phénomène principe (la force électromagnétique de Laplace). Il ressort de cette analyse que les progressions sont organisées en étapes. Chaque étape comporte l'étude d'un système technique, modèle physique du haut-parleur, alimenté par un type de courant électrique. Dans toutes les séquences, l'essentiel du temps est consacré à l'établissement du modèle quantitatif F=k.i (linéarité entre la force de Laplace F, et l'intensité i du courant continu circulant dans le conducteur). Le temps consacré à l'interprétation du fonctionnement du haut-parleur est le plus souvent limité, voire inexistant. Dans les séquences où elle est présente, cette interprétation prend appui sur les relations analogiques existant entre les systèmes étudiés et leurs phénoménographies, et sur les simulations d'un système par un autre. Elle n'a jamais pris appui sur le modèle construit : F=k. i. Les professeurs ont ainsi privilégié l'étude du phénomène en courant continu à celle du haut-parleur fonctionnant en régime alternatif.
Publisher: INRP, Lyon (FRA)
Date: 1997

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search