Contamination microbiologique résiduelle des endoscopes digestifs

Show full item record


Le texte intégral est désormais accessible en ligne
uniquement chez SpringerLink.


Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/21876
Title: Contamination microbiologique résiduelle des endoscopes digestifs
Author: OUMOKHTAR, (B.); El HOUARI, (H.); MUSTAPHA, (M.); GMIRA, (S.); MELLOUKI, (I.); BENAJEH, (D.); AQODAD, (N.); El ABKARI, (M.); IBRAHIMI, (A.)
Abstract: Les endoscopes sont des dispositifs médicaux qui ne peuvent faire l’objet de mesures de stérilisation en raison de leur caractère complexe et notamment de la sensibilité à la chaleur de certains de leurs constituants. La complexité de leur structure rend possible une accumulation de souillures organiques ou minérales qui peuvent elles-mêmes renfermer des agents infectieux. Une fréquence ou une qualité insuffisante de la procédure de désinfection peut aboutir à la formation d’un biofilm. L’objectif de notre travail est de faire une évaluation de la contamination microbiologique des endoscopes après désinfection dans une unité d’endoscopie du service d’hépato- gastro-entérologie du CHU Hassan II de Fès, Maroc. Les prélèvements ont concerné 13 endoscopes. Ils ont été réalisés en deux phases : l’injection d’une solution de décrochage dans les canaux de l’endoscope, et l’écouvillonnage de l’embout distal, puis insufflation et aspiration. L’eau du rinçage terminal ainsi que la solution de désinfection ont également été contrôlées. Les résultats obtenus ont montré une contamination résiduelle de la flore mésophile aérobie totale (FMAT) de l’ordre de 3,6.103 UFC/endoscope. Nous avons identifié 60 micro- organismes. Pseudomonas sp. est la bactérie la plus fréquemment rencontrée dans nos prélèvements (35 %), Acinetobacter sp. (13 %), Micrococcus sp. (17,5 %), Escherichia sp. (15 %), Staphylococcus sp.et Streptococcus sp. (11 %), Bacillus sp. (6 %), et Candida sp. (3 %). La modification dans la procédure de désinfection adoptée dans le service a permis de ramener la contamination à un niveau cible (FMAT < 10 UFC/endoscope). Le respect des principes de bases de l’hygiène hospitalière et l’application de procédures de nettoyage et de désinfection rigoureuses sont des éléments majeurs dans la prévention et la lutte contre les infections nosocomiales.
Publisher: Springer France
Date: 2008

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search