Le bois «matériau moderne» au service de l'homme d'aujourd'hui et de demain

Show full item record

Files in this item

PDF RFF_1979_5_363.pdf 687.9Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/21295  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/21295
Title: Le bois «matériau moderne» au service de l'homme d'aujourd'hui et de demain
Author: Venet, Jean
Abstract: Depuis que l'homme existe, il a su tirer parti du bois pour la satisfaction de ses besoins qui croissaient en importance et qui étaient de plus en plus variés, ce qui prouve à la fois l'ingéniosité de ceux qui le mettaient en œuvre et les capacités d'adaptation de ce « matériau... En sera-t-il de même dans l'avenir? Le bois est-il un matériau modernisable, calculable fiable au service de l'homme de demain ? Tous les inconvénients qu'il présente, conséquences de son mode de formation, de sa structure de sa composition chimique, etc. peuvent être aisément palliés, grâce aux nouvelles techniques industrielles, aux produits et méthodes d'imprégnation. Les progrès considérables faits dans l'étude de sa structure, la mesure de ses propriétés moyennes et ponctuelles, font du bois un matériau aussi précis que les matériaux concurrents qui plus est, sa transformation industrielle demande incomparablement moins d'énergie que celle du béton, des métaux, des matières plastiques. Les réalisations actuelles avec le bois, dans le domaine des charpentes (traditionnelles ou lamellees-collées), des maisons à ossature bois, des menuiseries (aboutage, profilés-bois), des revêtements à la fois esthétiques et à haute isolation thermique et phonique, etc autorisent tous les espoirs pour l'avenir. A cela, s'ajoutent ses possibilités chimiques : après l'extraction et la mise en œuvre des fibres de bois ou de cellulose, de nouveaux débouchés dans le domaine de la fabrication d'énergie! Avec ses 14 millions d'hectares de terrains forestiers, la plus ancienne et la plus vaste des « usines » à énergie solaire, la France actuelle se doit de préserver et d'améliorer cette importante source de produits et d'emplois (et en même temps ce cadre de détente et de bien-être) de l'homme de demain.As long as man has existed he has known how to put wood to good use to satisfy his ever growing and ever more varied needs. This goes to show not only the ingenuity of tho who hâve used It but also the adaptability of this "material". Will it be the same in the future? Is wood capable of modernization, and can its properties be reliably calculated, in the service of tomorrow's world? All its disadvantages, which result from the way it is formed, its structure, chemical composition etc. can easily be alleviated, thanks to the new industrial technology, Chemicals and methods of imprégnation. Considérable progress has been made in the study of wood structure, and of its properties both average and particular, and this has made wood as exactly calculable as are the comoetino materials. Moreover, its industrial conversion needs far less energy than is needed by concrète mêlais or plastic materials. The work being done at the present time, in carpentry (traditional or glulam), in wood-frame houses, in joining and moulding, and in wall claddings that are both aesthetic and of high insulation value for heat and sound, ail justify our belief in the future of wood. There are in addition the chemical possibilities — new outlets in the energy field as well as the extraction and use of wood fibres or cellulose. France now has fourteen million hectares of forest land, the oldest and biggest of solar energy "factories"; she must conserve and improve this important source of materials and of employment — which is at the same time an environment for récréation and wellbeing — for the Deoole of the future.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 1979

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search