Définition des stations en forêt de Haye. Potentialités du Hêtre et du Chêne

Show full item record

Files in this item

PDF RFF_1978_4_251.pdf 671.2Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/21231  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/21231
Title: Définition des stations en forêt de Haye. Potentialités du Hêtre et du Chêne
Author: Becker, Michel
Abstract: Le massif étudié est représentatif des très importantes surfaces forestières situées sur les plateaux calcaires du Nord-Est de la France. La typologie, établie sur la base de près de 800 relevés phyto-écologiques, complétés par quelques observations dendrométriques et technologiques sur les principales essences (Hêtre et Chêne) est donc largement extrapolable à l'ensemble de cette région écologique. Neuf groupes écologiques d'espèces ont été définis, permettant la caractérisation floristique de dix types de stations, appuyée par ailleurs sur des données édaphiques et topographiques. La carte des stations a été établie pour le massif. Il existe une bonne corrélation, pour un traitement sylvicole donné, entre fertilité et type de station, tant pour le Hêtre que pour le Chêne. Pour une station donnée, les arbres de futaie sont nettement plus hauts, que ceux de taillis-sous-futaie. Le déterminisme de la qualité du bois, évaluée par la technique de mesure du couple de torsion, est plus complexe : l'espèce, la station et la structure du peuplement interviennent. Pour l'effet-espèce, il est en particulier indispensable de séparer Chêne sessile et Chêne pédoncule. Pour l'effet-station, il se confirme, une corrélation négative entre qualité du bois et qualité de la nutrition. Pour l'effet-structure, les houppiers développés apparaissent les plus favorablesThe forest which is the object of this study is representative of a very considerable area of forests on the calcareous plateaux of northeastern France. The site classification is based on nearly 800 phytoecological sample plots, supplemented by some mensurational and tech-nological observations on the main species (beech and oak). To a large extent, therefore, it can be extended to cover the whole of this ecological région. Nine ecological species-groups hâve been defined ; with the aid of additional edaphic and topographie data ten locality types can be distinguished floristically. A locality-type map has been drawn up for the forest. For any given silvicultural treatment there is a good correlation between fertility and locality type, for both beech and oak. For a given locality, high-forest trees are distinctly taller than those of coppice-with-standards. What determines wood quality (evaluated by measurement of the torsion couple) is more complicated. Species, locality and stand structure all play a part. As to the effect of species, it is particularly essential to discriminate between the sessile and the pedunculate oak. As to the effect of locality, it is confirmed that there is a negative correlation between wood quality and the quality of the nutrient supply. As to structure, the most bénéficiai effect seems to corne from well developed crowns.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 1978

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search