Perspectives actuelles sur l'enseignement technique forestier et la formation professionnelle

Show full item record

Files in this item

PDF RFF_1969_5_323.pdf 5.313Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/20278  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/20278
Title: Perspectives actuelles sur l'enseignement technique forestier et la formation professionnelle
Author: Servat, Jean
Abstract: En face des problèmes auxquels se heurtent l'économie forestière, et de la rareté croissante de la main-d'œuvre qualifiée, il apparaît que la formation des hommes et principalement des cadres moyens, devient l'un des facteurs les plus importants de la politique forestière. La matière première de « l'investissement intellectuel » étant constituée par des jeunes de différents niveaux d'aptitude, il importe d'offrir à chacun un cycle d'études et d'enseignement technique en rapport avec ses capacités et de donner à tous la possibilité de pouvoir accéder au niveau supérieur. En ce qui concerne l'enseignement forestier, cette évolution des idées, dictée par les besoins accrus en cadres moyens et supérieurs, a conduit à distinguer trois types d'Ecoles qui correspondent à trois niveaux de la formation générale scolaire. LE PREMIER CYCLE, dispensé dans des centres de formation professionnelle, conduit au Brevet professionnel et prépare aux emplois de chef de chantier, d'ouvrier qualifié et l'entrée dans le corps des préposés de l'Office National des Forêts (Ecole Forestière de Crogny). LE DEUXIEME CYCLE, dispensé dans des établissements d'enseignement technique conduit au Brevet d'Agent Technique, spécialisé dans les productions forestières (Ecole Forestière de Meymac). LE TROISIEME CYCLE, d'un niveau encore plus élevé, conduit enfin au Brevet de Technicien Supérieur et sanctionne une qualification du niveau « cadre de maîtrise ».In consequence of the problems faced by forest economy and of the growing scarcity of skilled labour, training, and above all for middle grade men, appears as one of the most important factors of forest policy. As the raw material of the intellectual investment is composed of young men with various standards of capacity, it is essential to offer study programmes and technical training in accordance with everyone's capacity, and to give to everyone promotions opportunities. This new conception imposed by the increasing need of high and middle-grade employees, has led to distinguish three types of schools which correspond to three levels of gênerai school éducation. THE FIRST EDUCATION CYCLE, in centers for professional training, leads to « Brevet Professionnel » and prepares to the occupation of yard supervisor, skilled worker, and to the admission as employee of the Office National des Forêts (Forestry School of Crogny). THE SECOND EDUCATION CYCLE, in institutions for technical education, leads to the « Brevet d'Agent Technique », speciallzed in forestry and forest products (Forestry School of Meymac). THE THIRD EDUCATION CYCLE, of higher level, leads to the « Brevet de Technicien Supérieur », which corresponds to the qualification of supervisor (« cadre de maîtrise »).
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 1969

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search