L'idée de science chez des enseignants en formation : un lien entre l'histoire des sciences et l'hétérogénéité des visions ?

Show simple item record

dc.contributor.author GUILBERT, Louise en_US
dc.contributor.author MELOCHE, Danièle en_US
dc.date.accessioned 2008-12-11T13:59:34Z
dc.date.available 2008-12-11T13:59:34Z
dc.date.issued 1993 en_US
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/2042/20182
dc.description.abstract L'idée de science chez des enseignants en formation a été investiguée à l'aide d'entretiens de groupe, suivis d'une analyse qualitative. Une certaine hétérogénéité des visions est retrouvée selon les aspects traités : les opinions sur le contexte de mise en oeuvre de la science sont en majorité à tendance constructiviste tandis que celles traitant de la nature de la science, de ses finalités ou de ses méthodes sont, pour plus de la moitié, à tendance empiriste. La formation déficiente en histoire des sciences des futurs enseignants leur permettrait-elle de maintenir cette hétérogénéité des visions et de résoudre ainsi le conflit cognitif devant théoriquement en résulter ?. fr
dc.format.extent 482494 bytes
dc.format.mimetype application/pdf
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher INRP, Lyon (FRA) en_US
dc.relation.ispartofseries Didaskalia (Paris)
dc.rights Accès libre - Licence d'utilisation : http://irevues.inist.fr/utilisation
dc.source Didaskalia (Paris) [ISSN 1250-0739], 1993, N° 2; p. 7-30 en_US
dc.title L'idée de science chez des enseignants en formation : un lien entre l'histoire des sciences et l'hétérogénéité des visions ? fr
dc.type Article en_US
dc.identifier.doi https://doi.org/10.4267/2042/20182


Files in this item

PDF DIDASKALIA_1993_2_7.pdf 482.4Kb

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record





Advanced Search