5 - Interprétation de cartes géographiques : Algorithmes de reconstruction des réseaux hydrographiques et routiers

Show full item record

Files in this item

PDF 005.PDF TEXTE.pdf 2.060Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/2004
Title: 5 - Interprétation de cartes géographiques : Algorithmes de reconstruction des réseaux hydrographiques et routiers
Author: MARIANI (R.); LECOURT (F.); PIERROT DESEILLIGNY (M.); LABICHE (J.); LECOURTIER (Y.)
Abstract: L'Institut Géographique National (IGN) a pour objectif de développer sur la carte IGN au 1/25000 un système d'interprétation totalement automatique et complet de la carte. Le but est de convertir automatiquement le fond de cartes existant sous forme papier, en une base de données d'objets géographiques directement manipulables par un SIG. Cet article décrit une méthode générale de haut niveau pour la reconstruction automatique des graphes des réseaux représentés sur les cartes géographiques. Elle a été appliquée aux réseaux hydrographiques et routiers qui sont essentiellement composés de lignes tiretées, de traits pleins interrompus et d'objets surfaciques interrompus. Le formalisme utilisé est celui de la théorie des graphes, qui permet de modéliser naturellement ces réseaux et d'expliciter les contraintes liées à leur reconstruction. Les connaissances a priori sur les réseaux réels et cartographiques sont directement intégrées dans le processus de reconstruction, et traduites soit comme des invariants que doivent vérifier les réseaux en cours de reconstruction, soit comme des mesures de qualité sur les connexions vraissemblables envisagées.
Description: The French Institut Géographique National (IGN) wants to develop an automated map understanding system, for the geographical maps at scale 1/25000. The aim is to automatically convert the 2000 cartographic paper-maps in a geographical objects database, directly usable by a GIS. This paper describes a high-level method for the automated reconstruction of the network graphs, represented on the French geographic maps . This method is applied to the hydrographic and road networks, symbolized with dashed lines, interrupted solid lines and fragmented textured areas . The graph theory paradigm is used, which allows to naturally model those networks by graphs, and to formalize the constraints for their reconstruction . A priori knowledges on natural and cartographic networks are directly used in the reconstruction process, and translated either as invariants the networks must verify during the reconstruction, either as quality criterion for the likely considered connexions .
Subject: Carte géographique; Interprétation; Analyse image; Modélisation; Carte hydrographique; Réseau routier; Arbre maximal; Théorie graphe; Reconstruction surface; Algorithme; Cartographie automatique
Publisher: GRETSI, Saint Martin d'Hères, France
Date: 1997

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search