Diaphragmes (diaphragm disease) de l'intestin grêle et du côlon induits par les AINS : AINS et appareil digestif

Show full item record


Le texte intégral est désormais accessible en ligne
uniquement chez SpringerLink.


Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/19596
Title: Diaphragmes (diaphragm disease) de l'intestin grêle et du côlon induits par les AINS : AINS et appareil digestif
Author: HALTER (F.); KAUFMANN (M.); SCHWEIZER (W.); RUCHTI (C.)
Abstract: Nous décrivons les caractéristiques cliniques et pathologiques de 8 patients qui ont présenté des diaphragmes (diaphragm disease) de l'intestin suite à la prise prolongée de médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens. Dans un seul cas, la lésion était uniquement localisée dans l'intestin grêle chez un patient ayant abusé d'acide acetyl-salicylique durant une longue période pour soulager des céphalées et des arthralgies. Cette lésion a été diagnostiquée par une entéroscopie peropératoire. D'autre part, sept patients souffrant de diverses formes de maladies rhumatismales avec manifestations coliques ont été examinés, ils avaient tous été traités par du Diclofenac de forme retard durant une à plusieurs années. Ils nous avaient tous été adressés pour investigation d'une anémie et de changements des habitudes défécatoires. Deux d'entre eux ont respectivement nécessité une ablation du côlon proximal et du côlon transverse en raison d'une obstruction intestinale. Dans chaque cas, la coloscopie a montré un ou plusieurs ulcères, nombre d'entre eux présentant un aspect semi-lunaire avec une localisation prédominante sur le sommet des haustrations du côlon ascendant. Dans tous les cas, le diamètre de la lumière intestinale était réduit, allant d'une légère augmention de l'haustration jusqu'à une sténose concentrique guère plus grande qu'un trou d'épingle. Tous les patients présentaient de multiples rétrécissements en forme de diaphragme. L'aspect macroscopique et microscopique ressemblait tout à fait à celui de lésions semblables primairement décrites dans l'iléon de patients traités par des médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens. Il semble que les médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens de forme retard, tel que le Diclofenac de forme retard, prédisposent au développement de telles lésions dans le côlon ascendant.
Subject: Chimiothérapie; Antiinflammatoire non stéroïde; Complication; Iatrogène; Diaphragme; Intestin; Côlon; Diagnostic; Homme; Chemotherapy; Non steroidal antiinflammatory agent; Complication; Iatrogenic; Diaphragm; Gut; Colon; Diagnosis; Human
Publisher: Endoscopica, Nancy, France
Date: 1995

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search