Quand faut-il demander une endoscopie digestive haute chez un patient prenant ou devant prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens? : AINS et appareil digestif

Show full item record


Le texte intégral est désormais accessible en ligne
uniquement chez SpringerLink.


Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/19592
Title: Quand faut-il demander une endoscopie digestive haute chez un patient prenant ou devant prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens? : AINS et appareil digestif
Author: VALLOT (T.); MIGNON (M.)
Abstract: Les indications de l'endoscopie haute chez un patient qui doit être mis sous traitement AINS ou qui est sous traitement sont encore discutées. L'utilité d'une exploration doit être appréciée en fonction des conséquences que peuvent avoir les résultats sur l'attitude thérapeutique. Il n'y a pas de relation entre l'existence des symptômes et la sévérité des lésions gastroduodénales. Avant d'entreprendre un traitement aux AINS, l'endoscopie n'est pas systématique. Chez un patient symptomatique et sans antécédent digestif, la fibroscopie haute n'est pas utile avant un traitement AINS en cas de douleurs épigastriques de type reflux ou de type moteur, en cas de symptomatologie de type ulcéreux ou indéterminée. on peut soit opter pour une fibroscopie préalable, soit pour une co-prescription maximale de principe. Chez les patients ayant des antécédents digestifs hauts connus explorés, l'intérêt ou l'utilité d'une endoscopie préalable, est fonction de la nature de l'affection préexistante. La notion d'éradication d'Helicobacter pylori ne modifie pas l'indication d'une endoscopie digestive avant traitement AINS. Chez les patients sous AINS, l'endoscopie est indiquée en cas de symptômes sévères et a fortiori de complication hémorragique et d'anémie ou lorsque les symptômes ne disparaissent pas rapidement après l'arrêt des AINS. Le contrôle endoscopique de la cicatrisation est recommandé surtout lorsque le traitement AINS doit être poursuivi. En cas d'arrêt du traitement AINS, le contrôle de la cicatrisation peut être recommandé dans le cas d'un cas d'ulcère gastrique, d'ulcère duodénal compliqué ou si le patient n'est pas asymptomatique. Les indications de l'endoscopie haute chez les patients sous traitement ou devant prendre un traitement AINS NS sont relativement limitées et doivent être encore évaluées.
Subject: Chimiothérapie; Antiinflammatoire non stéroïde; Exploration clinique; Endoscopie; Estomac; Indication; Homme; Chemotherapy; Non steroidal antiinflammatory agent; Clinical investigation; Endoscopy; Stomach; Indication; Human
Publisher: Endoscopica, Nancy, France
Date: 1995

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search