Des forêts mélangées pour composer avec les changements climatiques

Show full item record

Files in this item

PDF 181_190_LEGAY.pdf 261.2Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/18142  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/18142
Title: Des forêts mélangées pour composer avec les changements climatiques
Author: LEGAY, Myriam; CORDONNIER, Thomas; DHÔTE, Jean-François
Abstract: Cet article tente de faire le point sur les interactions entre changement climatique et mélange d’espèces dans les peuplements forestiers. Les changements climatiques vont affecter la composition des peuplements, non seulement par la modification du climat moyen, mais aussi par la modification du régime des perturbations, ou encore indirectement par les effets induits sur la filière forêt-bois et les stratégies des sylviculteurs. Ces effets, complexes, pourraient notamment s’opérer au bénéfice des pionnières et des espèces déplacées par l’homme, et aboutir à des dynamiques inédites. Mais le mélange des espèces peut également être mis à profit par le gestionnaire pour atténuer les impacts du changement climatique, et adapter progressivement et souplement la composition des peuplements. Les situations de mélange méritent d’ailleurs d’être mieux analysées, pour alimenter cette réflexion technique, mais également pour mieux comprendre les effets de changement en cours en jouant sur la différenciation des réponses des composants du mélange.
Description: This article attempts to provide an overview of the interaction between climate change and species mixture in forest stands. Climate change affects stand composition not only because average climate is changed but also due to the change in the disturbance regime, as well as indirectly through the induced effects on the forestry and forest-based industries and forest management strategies. These complex effects could be favourable to pioneer species and ones that have been displaced by man, possibly leading to unprecedented dynamics. However, forest managers too may use species mixtures to reduce the impact of climate change by gradually and flexibly adapting stand composition. Mixed species sites in fact deserve more extensive research so as to inform these technical decisions, but also to gain a better understanding of the effects of ongoing changes through the differentiated response of the species entering into the composition.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2008

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search