Pour mobiliser la ressource de la forêt française. Résumé du rapport du groupe de travail sur l’insuffisante exploitation de la forêt française

Show full item record

Files in this item

PDF 013_024_BALLU.pdf 273.7Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/17238  |   DOI : 10.4267/2042/17238
Title: Pour mobiliser la ressource de la forêt française. Résumé du rapport du groupe de travail sur l’insuffisante exploitation de la forêt française
Author: BALLU, Jean-Marie
Abstract: La forêt française s’est beaucoup étendue et enrichie. Son extension atteint le double, 16 millions d’hectares, de celle d’il y a 180 ans, et elle s’est aussi considérablement enrichie depuis par les conversions de taillis en futaie, par les reboisements des terrains en montagne (RTM) depuis un siècle et par ceux du Fonds forestier national (FFN) depuis un demi-siècle. Sa production est maintenant de 103 millions de m3/an. Parallèlement, la récolte connue, qui représentait environ les deux tiers de cette production il y a trente ans, stagne aujourd’hui à la moitié seulement (soit 50 millions de m3/an). Cette divergence certaine est préoccupante. Avec cette capitalisation, nous bénéficions d’une ressource qu’il serait dommage de ne pas valoriser. Il nous faut aujourd’hui une politique ambitieuse de la forêt et encore plus de l’utilisation du bois. À l’occasion des récentes “Assises de la forêt”, le Ministre Michel Barnier a annoncé qu’il faudrait augmenter la récolte de 10 millions de m3/an d’ici 2010 et de 20 d’ici 2020.
Description: French forests have grown considerably in surface area and value. Its surface area has extended to 16 million hectares, double the area of 180 years ago. Its value has also considerably increased as a result of the conversion of the coppice to the high-forest system and by upland reafforestation over the last century and reafforestation by the National Forestry Fund in the last 50 years. Annual production is now 103 million m3. At the same time, recorded fellings which 30 years ago accounted for 2/3rds of overall production currently stagnates at only half of that amount (i.e. 50 Mm3/year). This clear divergence is a source of concern. This capitalisation constitutes a resource that it would be a pity not to harness. What is needed today is an ambitious forest and, moreover, a timber-utilization policy. At the recent “Forestry Convention”, the Minister Michel Barnier announced that fellings should increase by 10 million cubic metres per year by 2010 and 20 million by 2020.
Publisher: ENGREF, Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts, Nancy, France
Date: 2008

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search