Volume tige d’un arbre ou d’une collection d’arbres pour six essences principales en France

Show full item record

Files in this item

PDF 609_624_150dpi.pdf 1.237Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/16781  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/16781
Title: Volume tige d’un arbre ou d’une collection d’arbres pour six essences principales en France
Author: Tran-ha, Mien; Perrotte, Georges; Cordonnier, Thomas; Duplat, Pierre
Abstract: Dans l’objectif de construire des tarifs de cubage à l’échelle nationale, nous avons étudié le rapport v/g, appelé hauteur cylindrique hc , g étant la surface terrière de l’arbre et v son volume tige. Notre étude montre qu’il existe une bonne corrélation entre cette variable et la hauteur totale h de l’arbre. Nous proposons ainsi d’utiliser l’équation obtenue par régression linéaire pour déduire un tarif simple : . Cette équation est testée pour six essences principales en France (Chênes sessile et pédonculé, Hêtre, Épicéa, Sapin, Pin sylvestre, Douglas) avec des résultats satisfaisants. Sous cette forme simple, il est possible de déduire un tarif peuplement , où G est la surface terrière et H est une “hauteur moyenne” des arbres du peuplement. Cette dernière équation représente une économie appréciable de mesures individuelles : pour calculer le volume V (par exemple à l’hectare), il suffit d’estimer G (à l’hectare) et d’estimer H lors d’un inventaire. Les tarifs uniques obtenus, simples et opérationnels, pourraient contribuer au progrès et à la normalisation des nombreuses pratiques actuelles de calculs du volume.
Description: For the purpose of devising nationally applicable volume tables, we explored the v/g ratio, called cylinder height hc, g being the basal area of the tree and v its stem volume. Our study shows there is a good correlation between this variable and total tree height h. We therefore propose using the equation obtained by linear regression to deduce a simple table: . The equation was tested for six major species in France (sessile and pedunculate oak, beech, spruce, fir tree, common pine, Douglas fir) yielding satisfactory results. In this simple form, a stand table can be derived ,where G is the basal area and H is an “average tree height” for the stand. Using this equation spares having to make many individual measurements – to compute volume V (for instance, on a per hectare basis), it is enough to estimate G (per hectare) and estimate H when conducting an inventory. The single tables thus obtained are simple and functional and could contribute to progress and standardization of the numerous current practices for computing volume.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2007

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search