Le problème de la fondation de la morale et l'« éthique du pouvoir » : l'exemple de Karl-Otto Apel

Show full item record

Files in this item

PDF HERMES_1988_1_160.pdf 1.654Mb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/15557
DOI https://doi.org/10.4267/2042/15557
Title Le problème de la fondation de la morale et l'« éthique du pouvoir » : l'exemple de Karl-Otto Apel
Author LELLOUCHE, Raphaël
Abstract A une époque où la responsabilité morale de l'humanité est mondialisée par les conséquences technologiques de la science, une éthique universelle devrait aujourd'hui pouvoir trouver son principe dans les présuppositions nécessaires du discours argumentatif. Ainsi n'est-ce plus aux maximes de la volonté solitaire, mais à un « a priori de la communauté de communication » que se réfère le principe moral d'universalisation, auquel remonte K.-O. Apel dans sa tentative de fonder philosophiquement une éthique de la responsabilité.
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 1988

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search