Une revue de l'Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC)

L'héritage de Gabriel Tarde. Un paradigme pour la recherche sur l'opinion et la communication

Show full item record

Files in this item

PDF HERMES_1993_11-12_265.pdf 204.2Kb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/15498
DOI https://doi.org/10.4267/2042/15498
Title L'héritage de Gabriel Tarde. Un paradigme pour la recherche sur l'opinion et la communication
Author KATZ, Elihu
Abstract Il est temps, écrit Elihu Katz, de sortir de la prolifération stérile des écrits qui prônent alternativement l'activité ou la passivité politique et interprétative des publics. Du côté d'un « public actif », Tarde peut être vu comme le précurseur de la thèse du « two step, flow of communication », mais il en anticipe aussi les critiques et les réaménagements. Chez Tarde, comme aujourd'hui, il s'agit en effet d'un flux d'influence, et non d'un flux d'information ; il s'agit de choisir le groupe comme unité d'analyse, plutôt que l'individu ; il s'agit enfin d'insister sur la réciprocité de la conversation, en rejetant l'image de ce simple relais que constitueraient les « leaders d'opinion ». L'avantage du modèle proposé par Tarde, et de ses éléments constitutifs (Medias-conversation-opinion-action) est de se prêter aux vérifications empiriques, et d'offrir une thèse forte : la presse n'exerce pas d'influence directe. Cette influence consiste à fournir un programme aux conversations où s'élabore l'opinion. Pour vérifier la validité de cette thèse, il est utile de faire appel à une discipline dont l'objet principal est d'étudier la dynamique de la conversation : la sociolinguistique. De cette discipline, Tarde est également le précurseur.
Description There is no point in storing a treasury of contradictory references in our memory banks about the implications of the active-passive debate for media users and citizens. On the "active" side, Tarde can be nominated as the forefather of the "limited effects" approach. Yet he anticipates the revision that the "two step flow" model of communication has undergone, in its current emphasis on the flow of influence, not the flow of information; on the group as a unit of analysis, not the individual; on the mutuality of conversations, not the relay from leaders to followers. Tarde's model and its main constituents - (media-conversation-opinion-action) - can be translated into testable hypotheses, all relating to a major assertion namely that the press does not exert a direct influence. This influence consists of providing an agenda for the conversations in which opinion is forged. In order to assess the validity of this hypothesis, one should involve sociolinguistics, a discipline mainly concerned with the study of the dynamics of conversation and founded by Tarde among others.
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 1993

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search