Les grandes lignes d'une histoire culturelle de la psychologie politique

Show full item record

Files in this item

PDF HERMES_1989_5-6_161.pdf 1.335Mb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/15128
DOI https://doi.org/10.4267/2042/15128
Title Les grandes lignes d'une histoire culturelle de la psychologie politique
Author GINNEKEN, Jaap van
Abstract Son hypothèse étant que la psychologie politique est le produit d'un long processus historique, l'auteur se propose de retracer l'émergence et l'évolution de la psychologie politique en Europe et aux États-Unis depuis les années 1860-1870. Il montre ainsi que la psychologie politique est née afin de répondre à des besoins spécifiques de ces pays en pleine mutation : par exemple l'émergence de l'individu libre de ses choix, instabilité politique en France, autoritarisme en Allemagne se sont traduits par des grands textes fondateurs, de Le Bon à Freud. Enfin les grands bouleversements des deux après-guerre ont définitivement enraciné la psychologie politique jusqu'aux révolutions méthodologiques du XXe siècle d'où sont issus en particulier les sondages.
Description The hypothesis of J. van Ginneken is that political psychology was developed through a long historical process in Europe and in USA since the 1860-1870 period. In this article he shows that political psychology was born as an answer to specific needs of countries in the midst of transformation. Thus, the emergence of individuals with the liberty of choice and political instability in France and authoritarianism in Germany brought very important texts from Le Bon to Freud. Finally, the profound changes which occurred in the 20th century established political psychology and allowed the methodological revolutions which led to survey techniques.
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 1989

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search