Ce que « savoir s'y prendre » veut dire: Ou du dialogue homme/machine

Show full item record

Files in this item

PDF HERMES_1999_25_49.pdf 412.9Kb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/14973
DOI https://doi.org/10.4267/2042/14973
Title Ce que « savoir s'y prendre » veut dire: Ou du dialogue homme/machine
Author POITOU, Jean-Pierre
Abstract Les dispositifs actuels de communication rendent manifeste le caractère essentiel de l'activité mentale de s'exercer grâce à des médiateurs. Les processus cognitifs sont donc nécessairement inscrits dans des dispositifs. De ce fait la notion de dispositif tient une position fondamentale en anthropologie des connaissances. La notion d'« objet intellectuel », constitue une des premières formulations de l'idée de dispositif. Les objets intellectuels sont constitutifs de l'ensemble de l'environnement humain défini ainsi comme culture. Le fonctionnement cognitif nécessite absolument l'association au sein d'un dispositif, de l'activité mentale avec ces appareils. On précise leur nature et on présente une première catégorisation à partir des travaux des anthropologues et des ergonomes
Description Janet (1935) introduced the notion of the "intellectual object" to underscore the cognitive potential of artefacts. It is suggested that reciprocally the performance of human cognitive processes demands the mediation of artefacts. A device ("dispositive" in French) is defined as the association of a person and one or several artefacts. Instances of concrete, symbolic, and mental devices are presented, borrowed from works in anthropology or ergonomics.
Subject Catalogue; Objet intellectuel; Dispositif; Littérature orale; Machine; Symbole; Mnémotechnique; Mémoire; Usager; Outil; Anthropologie cognitive; Oral literature; Machine; Symbol; Mnemonic technique; Memory; User; Tool; Cognitive anthropology
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 1999

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search