La dérision, une violence politiquement correcte

Show full item record

Files in this item

PDF HERMES_2001_29_187.pdf 659.5Kb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/14504
DOI https://doi.org/10.4267/2042/14504
Title La dérision, une violence politiquement correcte
Author FEUERHAHN, Nelly
Abstract Le rire de dérision participe d'une dynamique socio-émotionnelle où la violence exerce des effets variables sur les échanges. Les plaisanteries traditionnelles sont le plus souvent un jeu taquin avec les normes sociales, en particulier les rapports de pouvoir et de séduction entre hommes et femmes. La dérision est aussi une contestation plus ou moins radicale qui définit un rapport de victime à agresseur. La dérision est encore en jeu pour la gestion conviviale de l'identité collective, laquelle use le cas échéant d'une stratégie de stigmatisation de l'Autre (plaisanteries xénophobes, machistes...). En revanche, l'auto-dérision représente une démarche identitaire qui assume et désamorce la violence. Derision, a politically correct violence
Subject Autodérision; Ordre social; Pouvoir; Etranger; Stigmatisation; Identité collective; Victime; Agressivité; Contestation; Relation intersexe; Séduction; Rapport de force; Norme sociale; Plaisanterie; Violence; Emotion; Dérision; Rire; Social Order; Power; Foreigner; Stigmatization; Collective Identity; Victim; Aggressiveness; Contest; Gender relation; Seduction; Balance of Force; Social norm; Joke; Violence; Emotions; Mockery; Laughter
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 2001

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search