Pouvoirs de la dérision, dérision des pouvoirs

Show full item record

Files in this item

PDF HERMES_2001_29_9.pdf 624.7Kb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/14482
DOI https://doi.org/10.4267/2042/14482
Title Pouvoirs de la dérision, dérision des pouvoirs
Author MERCIER, Arnaud
Abstract Quand tourner en dérision signifie montrer le ridicule, mépriser, souligner l'insignifiance, alors la dérision devient un redoutable instrument de jugement social, de défoulement et d'agression... mais aussi parfois d'innovation, car en contestant on s'affirme et on s'oppose à des codes existants pour en proposer d'autres. Mais l'intérêt d'une question comme la dérision tient aussi à l'ambiguïté de ses effets. Ainsi quand la dérision se fait catharsis elle peut être appréciée comme une respiration nécessaire à l'intérieur de cadres existants pour mieux les renforcer.
Description When derision means ridiculing, scorning or pointing out insignificance it becomes a powerful tool for social judgement, an outlet for frustration and aggression but also sometimes for innovation. Through protest we affirm ourselves and oppose existing codes in order to propound new ones. But the interest of the question of mockery also lies in the ambiguity of its effects. Derision could be considered as a necessary way of breathing inside existing frameworks in order to strengthen them better. Derision is, in this case, a catharsis.
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 2001

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search